Ecoles de Cordemais (Les Hélianthes)

La commune de Cordemais nous fait confiance depuis 2017, en collecte par palox.  Suite à un état des lieux dans le cadre de l’Agenda 21, un plan de réduction du gaspillage alimentaire a été mis en place, avec les élus et le personnel du restaurant.
Les Hélianthes sert en moyenne 480 couverts par jour (2 écoles, le personnel communal et les institutrices), à partir de produits locaux, régionaux et biologiques.
Le gaspillage alimentaire est noté chaque jour sur un tableau, confectionné par les enfants, en salle de restauration ; une poule représente visuellement ce que l’on peut jeter au compost – non pas la poule elle-même, mais ce qu’elle mange ! Une flèche rouge ou verte indique la quantité de matières jetées (plus ou moins de 50g/jour/enfant).

Résultats :
2017 : 57g de gaspillage par jour et par enfant
2018 et 2019 : 44g de gaspillage par jour et par enfant.

La moyenne annuelle sauvée de la poubelle bleue est de 2650 kg environ et donc 100% valorisée par Compost In Situ !

Collège de la Durantière

Rodolphe Morin, un chef hyper volontaire ! Pour une meilleure valorisation des bio-déchets du self du collège de la Durantière, il a fait appel à Compost In Situ. Nous récupérons ainsi les restes de préparation et de repas, à raison de 3 palox toutes les 3 semaines, pour 180 élèves et 8 tonnes annuelles.

 

Westotel la Chapelle sur Erdre

Hôtel, mais aussi restaurant et lieu de conférences ; Compost In Situ permet à Westotel de traiter au mieux ses bio-déchets, au quotidien et lors des pics d’activités liés aux conférences et séminaires. La collecte est réalisée chaque semaine grâce à 7 palox.

 

 

Lycée Nelson Mandela

Cet établissement scolaire, situé au cœur de l’Île de Nantes, a démarré le compostage en 2016 avec un pavillon. Pour mieux assurer la gestion de ses bio-déchets, le lycée travaille désormais avec des palox pour revaloriser une vingtaine de tonnes de bio-déchets chaque année, issus des repas notamment des demi-pensionnaires et des enseignants et personnels techniques.

 

La Société Générale

Depuis 2014, au fil des changements de contrats, la Société Générale fait confiance à Compost In Situ pour récupérer et valoriser ses matières organiques. A l’heure actuelle, ce sont 4 palox (dont 1 de broyât) qui sont transportés régulièrement entre leurs locaux et notre plateforme, soit environ 40 tonnes de biodéchets annuellement.

St Sébastien sur Loire et ses écoles

Approximativement, 30 tonnes par an ; c’est le volume de bio-déchets que les écoles de St Sébastien sur Loire valorise grâce à nos services. Depuis les 1ers contrats en 2017, les écoles du Centre, de la Profondine, du Douet et de Marie Curie recyclent par palox (18 au total avec le broyat), tandis que la Fontaine dispose de son propre silo de compostage.

 

Biocoop Nantes

 

Entre 2017 et 2019, 4 magasins Biocoop de Nantes ont souscrit à nos services : Porte de Rennes, République, Orvault et Saint Sébastien sur Loire. Au total, 6 palox de 500L et 2 bacs de 240L recueillent quelque 50 tonnes de déchets annuels.

L’Agglomération Du Choletais

Le 19 novembre 2019, livraison et montage d’un pavillon de compostage pour l’agglomération. Avec la participation de…

La cantine du 8 mai, à Bouguenais (44)

Logo ville de BouguenaisCompost In Situ accompagne la cantine du 8 mai à Bouguenais depuis début 2015 dans la valorisation des restes de préparation de repas.

Ce composteur est également ouvert aux habitants du quartier, accompagnés par Compostri. Ce sont les habitants qui récupèrent le compost mûr pour leur propre besoin.

Composteur à la cuisine centrale de Bouuenais